• VB Forensic

Espagne : Soupçon de blanchiment d’argent pour l’acquisition de biens immobiliers.


Le procureur de la République auprès du pôle judiciaire économique et financier a décidé de mettre en garde à vue 4 individus parmi 35 personnes. Celles-ci sont concernées par l’affaire des Tunisiens qui ont acquis des logements en Espagne sans passer par la Banque Centrale.

« Ces 4 personnes en détention préventive font partie des 35 personnes soupçonnées de délits financiers et de blanchiment d’argent. Car elles n’ont pas traité avec la Banque Centrale. Et ce lors de l’achat de biens immobiliers en Espagne ». C’est ce qu’a déclaré, vendredi, le chef de communication et substitut du procureur de la République au Tribunal de première instance, Mohsen Dali.


En effet, « il y a des soupçons de blanchiment d’argent contre une société. La société en question a joué le rôle d’intermédiaire dans l’acquisition des biens « . A-t-il développé.

En effet, le dossier sera présenté au procureur général. Et ce pour prendre les mesures nécessaires, a encore indiqué Dali. Il a, en outre, relevé que le montant sujet des soupçons de corruption est estimé à 25 millions de dinars.


Pour rappel, un lanceur d’alerte contre la corruption avait déposé, selon la même source, une plainte au pôle judiciaire économique et financier, en janvier 2020. Et ce pour soupçons de corruption concernant l’achat par des Tunisiens d’appartements dans la ville espagnole Alicante.

Source originale : https://www.leconomistemaghrebin.com/2020/06/06/soupcon-blanchiment-dargent-acquisition-biens-immobiliers-espagne/


12 views
  • Facebook Social Icône

Find us on Facebook

  • LinkedIn Social Icône

Find us on Linkedin

+242 06 695-04-53

116 Gouverneur Général Félix Éboué Avenue, Mpila, Immeuble R+3 - 2nd floor, B.P 1916, Brazzaville, Congo

© 2020 by VB Forensic. All rights reserved.