Sonara: Une assemblée générale sous fond de soupçons de falsification des états financiers.


Une assemblée générale sous fond de soupçons de falsification des états financiers et de tensions sociales.


La Sonara tient ce mardi 29 juin 2021 à Yaoundé, son assemblée générale(AG) relative à l’adoption des comptes de l’entreprise au titre de l’exercice 2020. Selon un des administrateurs de cette entité publique qui a contacté EcoMatin, un sérieux doute plane sur ces comptes. « Les états financiers sont faux. Le Directeur Général et des d’administrateurs a sa solde s’apprêtent à approuver des comptes 2020 falsifiés. On passe d’un résultat négatif de -107 milliards en 2019 à -10 milliards en 2020 en annulant plusieurs charges sans justificatifs comptables. Par exemple, les intérêts de plus 22 milliards à payer sur les cargaisons des fournisseurs depuis 2013 » nous laisse entendre cet administrateur.


Une copie du dossier parvenu à notre rédaction présente en effet des intérêts dus aux fournisseurs sur la période pour un montant de 35,3 millions d’euro(soit environ 23,2 milliards de Fcfa) répartis ainsi qu’il suit : 7,2 millions à Addax, 13,4 millions à Glencore, 10,9 millions à la SNH, 3,1 millions à Sahara Energy et 620,8 millions au trader suisse Trafigura. « Aucun document n’a été produit pour justifier l’absence de ce montant dans ces comptes qu’ils veulent faire passer demain : c’est un résultat truqué malgré les observations du commissaire» explique notre source.


Une différence de données entre le FMI et le Conseil

EcoMatin a aussi consulté une copie du compte rendu d’un membre du Conseil d’administration de la Sonara tenu le 03 juin 2021 et consacrée essentiellement à l’arrêté des comptes. Ce dernier note des divergences entre les données transmises par la Sonara au FMI et celles transmises pour la session du Conseil ce qui, selon lui, altère la sincérité du rapport. « Le résultat net transmis au FMI est de – 69 milliards de FCFA alors que celui figurant dans les états financiers soumis à l’approbation est de – 8 milliards de FCFA. Aussi, la transmission très tardive du rapport du commissaire aux comptes à quelques heures de la session altère la sincérité des chiffres affichés par la Sonara et conséquemment les comptes de l’exercice 2020 » s’inquiète-t-il avant de proposer un report pure et simple de cette session « Compte tenu de ce qui précède et sauf votre meilleur avis, nous suggérons que le Conseil d’Administration de la Sonara tienne une autre session en respect des dispositions légales en vigueur à l’effet de reformation des résolutions prises notamment celles se rapportant aux comptes de l’entreprise et avec pour conséquence une reprogrammation de la date de la tenue de l’Assemblée Générale ordinaire initialement prévue le 29 juin 2021. » Peut-on aussi lire.


Les réserves des commissaires aux comptes

Selon le rapport des commissaires aux comptes, signé le 02 juin 2021, portant sur le projet d’états financiers au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2020, la Sonara a terminé l’année avec un total bilan de 686,9 milliards, un chiffre d’affaires de 153,9 milliards, des capitaux propres négatifs de -178,3 milliards et une perte sèche de 10,6 milliards de FCFA. A la conclusion dudit rapport, il ressort qu’en l’absence de modification par le Conseil d’Administration du projet des états financiers tels que soumis en examen, les Commissaires aux Comptes émettront une opinion sur les états financiers avec des réserves sur plusieurs points. « La méthode non expertisée, utilisée par la Sonara pour dresser l’état des immobilisations sinistrées à la suite de l’incendie du 31 mai 2019 ; la suffisance ou non de la dotation constituée pour couvrir les pertes d’inactivité et les dommages suscités par l’arrêt prolongé des unités de production non sinistrées, mais en arrêt depuis l’incendie du 31 mai 2019 ; l’annulation sans justificatifs probants de la provision de 22,9 milliards de FCFA d’intérêts de retard sur la dette commerciale au 31 décembre 2019, soit une augmentation des pertes de l’exercice 2020. L’absence de calcul desdits intérêts qui continuent de courir et constituent une dette pour la Sonara au 31 décembre 2020 en l’absence de tout accord d’interruption d’intérêts avec les fournisseurs, est également une perte potentielle non encore évaluée. En considérant les éventuelles pertes déjà évaluées par les commissaires aux Comptes et objet de leur réserve, le résultat de l’exercice 2020 (perte) devrait être de – 41,2 milliards de FCFA en attendant les précisions sur les immobilisations et les intérêts de retard de l’exercice 2020 ; le suivi des opérations de remboursement de la dette bancaire restructurée en collaboration avec le Ministère des Finances pour limiter l’exposition de la Sonara à des pertes éventuelles ; l’enregistrement exhaustif des opérations en rapport avec la dette bancaire restructurée », peut-on lire sur un autre document d’un administrateur parvenu à notre rédaction.


Climat social « délétère »

Cette session de l’Assemblée générale se tient aussi dans un climat délétère, marqué par un pourrissement des rapports entre la direction générale et certains employés au siege de la raffinerie basée à Limbé. EcoMatin a appris des sources concordantes et généralement bien introduites au sein de cette entreprise que de nombreux employés sont sur le gril depuis l’arrivée du nouveau Dg, Jean-Paul Simo Njonou. Chose somme toute plausible qui pourrait se justifier par un ralentissement de l’activité à la Sonara depuis son incendie en mai 2019. Depuis lors, divers pans de ses activités sont à l’arrêt, et celle qui continue de la maintenir en vie inéluctablement concerne le trading de produits pétroliers. Il va de soi que cette situation conduise à un plan social (réduction des effectifs) déguisé. « La situation est invivable » nous lance une source en interne. « Nous pensons que le DG est en train d’exécuter un plan social déguisé ».


Source originale: https://ecomatin-net.cdn.ampproject.org/c/s/ecomatin.net/sonara-une-assemblee-generale-sous-fondd-de-soupconss-de-falsification-des-etatss-financiers-et-de-tensions-sociales/amp/

6 vues0 commentaire