RDC: les fonds générés par le Go-pass ont été détournés de leurs objectifs initiaux (Rapport du GEC)


Durant 10 ans, des fonds générés par le Go-pass ont été détournés de leurs objectifs initiaux, a révélé le rapport publié par le Groupe d’étude du Congo (GEC) mercredi 5 mai à Kinshasa.

Les chercheurs du GEC ont mené des enquêtes pour savoir où sont passés les 225 millions de dollars voire plus, qui ont été générés entre mars 2009 et décembre 2019, par cette redevance instaurée pour permettre à la Régie des voies aériennes (RVA), en déséquilibre financier, de disposer des fonds nécessaires pour les développement des infrastructures aéroportuaires de la RDC.


Dans son rapport intitulé « Leisa punda, punda akoleisa yo », traduisez « Nourris le cheval pour que le cheval te nourrisse », le GEC dénonce l’opacité dans la gestion du Go-Pass. Cette opacité profite aux détenteurs du pouvoir politique qui détiennent jusqu'à aujourd'hui une mainmise sur l’entreprise : pour rester en fonction, des mandataires publics doivent leur verser des rétributions. Cependant, selon le rapport, ces pratiques douteuses n’ont pas pu dissuader les bailleurs internationaux d’accorder les dons et prêts à la RVA.

Plus de 37 millions de dollars de redevance collectés durant les deux premières années ont été alloués à la construction du seul pavillon présidentiel à l’aéroport de N’djili, exclusivement réservé au chef de l’État et aux dirigeants.


La RVA a aussi versé entre juillet 2015 et décembre 2017, au moins 6,5 millions de dollars générés par Go PASS à Congo Airways, au titre de participation au capital. Plusieurs autres millions collectés ont servi au paiement du personnel de la régie.

Il est difficile de savoir exactement comment l’argent restant a été utilisé à cause du manque de transparence, souligne le rapport.


Source originale : https://www.radiookapi.net/2021/05/06/actualite/societe/rdc-les-fonds-generes-par-le-go-pass-ont-ete-detournes-de-leurs

4 vues0 commentaire